06 août 2006

Kumihimo : système D

A présent que Denise m'a jetée dans le kumihimo je m'éclate comme une folle : tresser est extrêmement agréable et rapide. (cliquer sur les photos pour les voir apparaitre en grand)

MARUDAI
Je n'ai pas trouvé de cours à Paris ni ailleurs en France et j'ai décidé de commencer avec les ressources du net et ce que j'ai sous la main pour faire un marudai

kumihimo_syst

kumihimo_syst02

Une boite de capuccino sans fond, un donnuts de Violaine, des piles, du scotch, des élastiques, et des fils de coton. Extrêmement pratique : ça se tient entre les jambes, ça fait un joli bruit métallique quand on tresse et ça se range en se fourrant dans la boite percée (penser à garder le couvercle c'est plus pratique pour le rangement).
Par contre, le scotch tient mal le coton sur la pile, il faut que j'essaie avec des élastiques...

TENSION
Le jeu des poids est fort important : on voit sur ma première tresse des irrégularités :
- le début sans poids : c'est tout lâche
- puis les poids sont bien équilibrés : c'est régulier
- enfin, la tresse de vient de plus en plus serrée

KUMIHIMO_TENSIONS

TORSION
- on voit sur ma deuxième tresse qu'elle se tortille : le poids devait parfois faire tourner un peu la tresse finie.

KUMIHIMO_ESSAI2

- le modèle utilisé :

motif

Posté par sof frankenstein à 13:17 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Kumihimo : système D

    boite à glace

    De mon côté non plus personne ne connaissait, alors j'ai utilisé une boite de crème glace dans laquelle j'ai percé un trou et fait des encoches. J'avais eu l'idée de la pile comme contre-poids aussi. Le problème des encoches c'est qu'elles abiment le fil s'il est un peu délicat (laine, coton...) Merci beaucoup pour l'idée de la boite de café, je me demande si des boulons ne feraient pas de bons contre-poids... A vous entendre.

    Posté par Sandrine, 10 novembre 2007 à 15:47 | | Répondre
  • fabrication

    Bonjour
    Pour ma part, j'ai utilisé un tapis de sol (les petites tapis bleus pour faire du camping). J'ai découpé un cercle de même grandeur dans du carton plus rigide. J'ai fait les 32 encoches. Les encoches n'abiment pas les fils. Le tout fonctionne très bien. Je n'utilise pas de contre-poids, je crée une tension en tirant avec mes doigts par en-dessous.

    En fouillant sur Internet, j'ai trouvé une boutique qui vend la roue de tissage en question. La roue est en mousse. Je l'ai vu en vrai et elle travaille très bien. Elle se transporte partout où l'on veut aller.

    http://www.tonercrafts.com/Weave-Wheel-Jungle-Fever-Value-Pack/M/B001D2ZWKM.htm

    Posté par Rachel, 06 novembre 2009 à 23:44 | | Répondre
  • oupssss

    en me relisant, j'ai oublié de dire :
    j'ai collé le cercle en carton sur le cercle en mousse bleu (tapis de sol). C'est pour rendre ma roue de tissage plus rigide, sinon elle va se tordre quand je vais tirer sur les fils et je n'aurai pas un beau cordon à la fin.

    Posté par Rachel, 06 novembre 2009 à 23:47 | | Répondre
  • Dis, comment j'ai fait pour manquer ce post? Ton idée est très bonne et comme tu dis, c'est la tension qui fait ou défait un modèle. Dis, je peux t'envoyer un fichier publicitaire sur le Kumihimo format Adobe?

    Posté par Denise, 25 août 2006 à 22:22 | | Répondre
  • merci pour tous ces renseignements.
    j'ai passé mon aprém d'hier à chercher dans les différents magasin de ma "campagne", personne ne connait donc... j'ai sacrifié une ancienne tong, j'ai découpé un cercle le plus grand possible et j'ai fait les 32 encoches.
    ça marche!!! les fils restent coincés donc pas besoin de tous les poids. un seul suffit pour tirer sur la cordelière.
    mais bon, pour la régularité, j'y suis pas encore...

    Posté par bibi, 14 juillet 2007 à 14:36 | | Répondre
Nouveau commentaire